Les fleurs de Bach, au service de nos émotions

Dernière mise à jour : 1 avr. 2021

Index

Un peu d'histoire

Pour comprendre son approche

Pour comprendre nos émotions

Comment surmonter nos émotions

Comment prendre les fleurs de Bach

Pour aller plus loin



Un peu d'histoire


Le Dr Edward Bach (1886-1936) est le créateur des quintessences florales. Après avoir été bactériologiste, homéopathe et médecin, il a abandonne sa pratique au début des années 1930. Il s'était mis en quête d’une médecine naturelle, capable de soulager à la fois les maux physiques et spirituels de l’être humain, sans effets secondaires. Il découvre l'apport subtil des fleurs sur l'équilibre émotionnel d'un individu.

Il développe alors les élixirs floraux (Rescue Remedy) qui sont au nombre de 38.

Ces quintessences permettent de répondre à la plupart des ressentis émotionnels, troubles et difficultés psychologiques, et ce à tous les âges de la vie.



Pour comprendre son approche


Chaque fleur de Bach représente une qualité de l'âme humaine qui potentialise la personne. Elle peut se manifester sous forme négative ou positive. Dans le cas de sa forme positive, elle sera une force constructive pour le développement et l'accomplissement de la personne. Dans le cas contraire, dans sa forme négative, il y aura une distorsion, conduisant à un état négatif, un déséquilibre, l'amenant à un état de blocage avec une manifestation de divers symptômes tels que le stress, la déprime, la peur, la préoccupation excessive, le découragement.


Sur une dimension spirituelle, il a établit une conception holistique, ou l'unité est la règle absolue. Selon BACH, tout est relié, rien n'est coupé de la source de vie.


Le Dr Bach a mis au point 7 états émotionnels de blocages ou il a regroupé ses 38 quintessences florales :

  • la peur

  • la solitude

  • le manque d'intérêt pour le présent

  • l'incertitude

  • la préoccupation excessive du bien-être des autres

  • l'hypersensibilité aux influences et aux idées

  • le désespoir, le découragement


Le Dr BACH à une certaine conception de la maladie, pour lui, si une personne ne vibre pas avec son âme, cela engendre un déséquilibre, une distorsion qui entraîne une perte d'énergie vitale entravant nos facultés d'auto guérison, et laissant la place à la maladie.


Pour recentrer, les fleurs de BACH reposent sur une théorie simple : chaque fleur est rattachée à une émotion. Leurs buts n’est donc pas de soigner une maladie, mais de rétablir un équilibre émotionnel négatif qui engendre certains désagréments aboutissant à la maladie.

Pour pouvoir associer chaque fleur à une émotion différente, Edward Bach a observé la plante elle-même et ses comportements. Un travail de dur labeur !



Pour comprendre nos émotions


Il s’agit de l’expression d’une réaction affective ou pas que l’on va ressentir dans différents contextes. Elles nous poussent à adopter un comportement en fonction de notre perception d’une situation.


Les émotions sont des réactions primitives. Dans le corps, l’information émotionnelle est directement reliée au système nerveux, qui s’en fait le messager physique. Nos ancêtres ressentaient déjà ces mouvements adaptatifs. C’est ce qui a permis la survie de l’espèce. Les émotions répondaient à des situations de fuite, d’attaque ou au contraire d’immobilisme dans le but de rester en vie avec peu de moyens disponibles.


Parfois les émotions sont cachées ou au contraire très vives. Elles nous indiquent donc que nous sommes des êtres de mouvement. Dans l'esprit de BACH, toute émotion contrôlée ou non exprimée trouvera le moyen de sortir autrement via des problèmes physiques potentiels.


Le mot « EMOTION » signifie « qui va à l’extérieur de ». Cela vous parle ?


On distingue 5 grandes émotions primitives : la joie, la peur, le dégoût, la colère, la tristesse. La première (joie) est la plus acceptée par l’Homme.

En revanche, les 4 dernières sont souvent dénigrées, considérées comme négatives, voir mauvaises. Voyons en quelques mots, comment nos émotions négatives peuvent nous être utiles en les comprenant :


la peur : Elle est le signal d’alerte d’une situation inconfortable. Elle nous informe sur ce que nous ne voulons pas vivre et qui met en jeu notre survie. C'est la plus ancestrale.



La colère : Elle nous permet de fuir nos ennemis dans un mouvement souvent incisif et fort. Elle nous informe d’une gêne, le corps rassemble alors toute son énergie négative pour se sortir d’une situation. Elle est souvent réprimée.



Le dégout : Elle nous permet de distinguer ce qui est bon ou mauvais pour nous. C’est l’expression d’une aversion. Cela nous évite de nous « empoisonner », y compris psychologiquement.




La tristesse : Parfois profonde, elle nous informe que l’on vient de perdre une chose ou une personne importante. Elle traduit un degré d’attachement fort et nous informe sur nos besoins, notre appartenance, notre définition. L’expression de la tristesse nous permet aussi de trouver le réconfort des autres.



Les émotions sont donc des indicateurs formidables. On ressent toujours de la bonne émotion au bon moment.

Elles sont révélatrices de ce qui se passe en nous et doivent être accueillies sans jugement.

En revanche, une émotion peut-être fugace, et si son expression dure dans le temps, elle peut alors modifier notre rapport à la vie et notre épanouissement.

C’est à ce moment précis que les Fleurs de Bach interviennent dans la gestion des émotions en nous rétablissant ainsi sur notre chemin de vie.



Comment surmonter nos émotions


Le matin, c'est plus fort que vous, voir au-dessus de vos forces, vous n'avez vraiment pas envie de vous lever. Après plusieurs sonneries du réveil, de longues minutes à tenter de sortir du lit, vous n'avez plus d'envie.

Votre teint est terne, le visage hagard, les membres sont engourdis, aucune énergie n’habite votre corps.

Et pourtant, il faut partir travailler, commencer ses tâches ménagères ou encore ouvrir son ordinateur pour commencer le télétravail.

Et puis vient le soupir, les râles, cette perspective vous semble si épuisante que vous vous mettez peut-être à pleurer, vous vous sentez découragé avec une absence de motivation ou encore vous avez peur de sortir et de contracter la COVID 19. Vous ne vous reconnaissez plus.


Soyez rassuré, en cette période de l'année, et malgré ce contexte si spécial, cette phase de latence fait partie de la cadence biologique des saisons. Soyez indulgent envers vous-même et votre lassitude.


Il est donc urgent de comprendre que cette fatigue ou cette peur n’est pas une fatalité. Ce manque d’entrain et cette immense lenteur ne sont que les conséquences du manque de lumière de l’hiver et du climat anxiogène de cette crise sanitaire.

Nous oublions souvent que cette période hivernale doit profiter au repos du corps et de l’esprit, et nous tentons de lutter contre la Nature. Autorisons-nous un peu de repos, freinons le rythme pour conserver notre être intérieur illuminé.


Pour combattre ce schéma négatif :


  • accepter sa fatigue, sa morosité :l'accueillir avec bienveillance et considération

  • soutenir sa transformation : rechercher la lumière du jour

  • changer son angle de vue : écouter son intuition, nouveaux projets

  • ré-harmoniser avec amour : pensées positives, visualisations

  • optimiser son alimentation : colorer ses repas ( fruits, légumes = vitamines et minéraux)


Pour dynamiser vos idées :


Prenez un temps d’introspection, fermez les yeux, inspirez profondément en pensant à une situation, un moment chaleureux ou encore cette personne que vous étiez épanouie, gardez le bien en visualisation, puis expirez toutes ces pensées négatives qui vous envahissent, rejetez cette personne que vous devenez et qui vous ne correspond plus.


Pour soutenir cette transformation qui sommeille en vous, faites confiance aux fleurs de Bach.


Voici quelques sentiments et ressentis que j'ai pu observer ces jours-ci en vue du contexte actuel, bien sûr cela est à approfondir et surtout à individualiser selon chacun :


  • Sensation d'épuisement, associée à un moral en berne, le quotidien beaucoup trop rempli, pensez à L'OLIVE. Cette fleur va permettre de régénérer et de se ressourcer.

  • Sensation de tristesse, découragement, pensez à GENTIANE. Cette fleur favorise la confiance, la foi en la vie et la persévérance.

  • Un manque d'entrain continue, une fatigue face au quotidien, pensez à HORNBEAM. Cette fleur ramènera de la joie de vivre dans le quotidien, de redémarrer vers de nouveaux projets afin retrouver son chemin de vie.

  • Un manque de confiance en vous, une sensation de dévalorisation, sur de l'échec, pensez à LARCH. Cette fleur vous procurera du courage dans toutes vos tâches.

  • Sensation de déprime associée à une impression d'être prisonnier(e) de la morosité sans raisons, pensez à MUSTARD. Cette fleur saura vous apporter une stabilité émotionnelle, un réconfort, une paix intérieure.

  • Pour les sentiments de terreurs, les angoisses très fortes notamment la peur panique associée à la contraction de LA COVID 19, pensez à ROCK ROSE. Cette fleur procura le grand courage avec une force de volonté pour accomplir et se dépasser.

  • Pour la perte de contrôle de soi, des impulsions excessives, la peur de basculer pensez à CHERRY PLUM. Cette fleur apportera l'apaisement et le sang froid en toutes circonstances. La lucidité éclairera votre chemin.

  • Pour le besoin de protection en cette période de changement et règles sanitaires proposés par le gouvernement, pensez à WALNUT. Cette fleur nous permettra de relativiser les informations, de prendre du recul, de retrouver un sens.

  • Pour les pensées toxiques, les sensations de saletés, les personnes qui dégainent leur gel hydro-alcoolique à la moindre occasion pour se protéger à l'excès des agressions extérieures, pensez à CRAB APPLE. Cette fleur permet l'acceptation de soi, de la situation, de purifier ses pensées négatives.

  • Pour la préoccupation envers nos proches, pour ne plus imaginer le pire pour ceux qui nous sont chers et ne plus leur communiquer notre stress, pensez à RED CHESTNUT. Cette fleur apportera la confiance et l'apaisement.

  • Si la situation vous désespère, vous avez ce sentiment d'abattement et d'impuissance face à cette épidémie, ou à votre charge de travail vous vous préoccupez constamment des chaînes d'informations, pensez à SWEET CHESTNUT. Cette fleur vous permettra de retrouver l'espoir et vous aidera à voir le bout du tunnel.


Ces exemples de remèdes vous parlent ?

Vous souhaitez un accompagnement? réservez une consultation "Fleurs de Bach"





Je vais vous en citer quelques-uns pour que vous compreniez leur utilité, afin que vous ne soyez plus dans cette sensation déprimante sans issue.


Sachez que vous êtes la partie prenante de votre guérison, vous êtes l'acteur(trice) de votre santé.

Les fleurs de Bach sont le support, le rappel d'une intention de changement, elles ne sont pas des guérisseuses en soi.


Les quintessences de BACH dissolvent les résidus émotionnels ancrés en nous. Elles induisent ainsi une transformation, une ré-harmonisation psychique et rétablissent donc le contact avec les forces d’auto-guérison de l’âme et du corps.



Comment prendre les fleurs de BACH


Prendre 4 gouttes 3 fois par jour, pendant au moins 21 jours, faire une pause de 7 jours et reprendre au besoin.

Les gouttes se gardent quelques instants en bouche avant d'être avalées.


Ce sont des quintessences à prendre en fonction de notre personnalité, de notre caractère, et surtout de notre état d’esprit du moment.


Ces élixirs de fleurs nous aident ainsi à ne plus être sous l’emprise de pensées négatives, envahissantes, et destructrices de notre indispensable équilibre émotionnel et psychologique. En un mot, elles nous aident, si besoin, à reprendre possession de notre corps.




Pour aller plus loin


Il faut avoir conscience que les images, les représentations mentales qui sont les nôtres, nos pensées, nos humeurs, nos états d'esprits dépendent non seulement de notre attitude, mais aussi de nos comportements et notre capacité à résister aux agressions extérieures.

Si nous cédons aux influences médiatiques véhiculant l'angoisse, la panique, nous affaiblissons nos défenses immunitaires. Pour changer cela, nous devons relativiser, prendre du recul et voir le bon coté chaque situation pour ainsi préserver notre équilibre intérieur.

Il faut considérer les fleurs de Bach comme un compagnon de route qui fait ressortir le meilleur de nous.

Contre la tendance actuelle à se laisser déborder par ses sentiments (tristesse, découragement, colère, solitude, incertitudes...), ne passez pas à coté de la douceur de l'hiver, prenez soin de vous et de votre être.


« La santé est notre patrimoine, notre droit. C'est l'union complète et entière de l'âme, de l'esprit et du corps ; et ce n'est pas un idéal inaccessible, mais quelque chose de si simple et de si naturel que bon nombre d'entre nous l'oublient»

Dr Edward Bach



Envie d'une consultation à distance en Visio?





Cet article vous a plu ?

Likez, partagez sur Facebook et Instagram

Abonnez-vous à ma page Facebook : https://www.facebook.com/melanieroegis.naturopathe


Pour plus de renseignements sur la Naturopathie et sur mes techniques, envoyez moi un message et/ou visitez mon site https://www.naturo-chemindevie.fr

Le Chemin de vie de Mélanie - NATUROPATHE Lille

Consultation de Naturopathie, réflexologie plantaire, Massage Bien-Etre, Consultation fleur de Bach.





Prenez soin de vous

Mélanie


© Tous droits réservés - Mélanie ROEGIS - 2021 - Toutes reproductions interdites



108 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout