Les bienfaits de l'hydrologie

Dernière mise à jour : 29 mai 2021


L'hydrologie est la science qui s'intéresse au cycle de l'eau, tant sur le plan atmosphérique que dans les sols.

En Naturopathie, l'hydrologie se propose d'accompagner, de traiter ou de prévenir les douleurs ou les maladies par l'usage de l'eau.


L'eau est le fondement même de la vie sur terre. Notre corps est constitué d'environ 70 % d'eau comme les océans qui représentent 70 % de la surface de notre planète.

Ce pourcentage d'eau dans notre corps varie et diminue au fil du temps.


L’hydrologie est une technique naturopathique très ancienne. Cette technique peut être utilisée en interne ( voie buccale, nasale, intestinale, cutanée et vaginale) comme en externe (bains, saunas, hammams, cataplasmes, bouillottes).


L’eau améliore les échanges cellulaires en mobilisant nos humeurs : sang, lymphe, liquide extra-cellulaire.





A quoi nous sert l'eau ?


L'eau est responsable d'un nombre important de fonctions vitales comme :

  • le transport de l'oxygène et des nutriments jusqu'au cellules

  • l'évacuation des déchets

  • l'irrigation des tissus

  • L'équilibre thermique...


Pour y voir plus clair, dans nos cellules , l'eau contribue à maintenir leur structuration interne et participe aux réactions chimiques de notre organisme.

Et au niveau de la constitution du sang, l'eau correspond au plasma sanguin (3,5 litres) qui est très proche de celle de l'eau de mer.`


L'eau est absolument indispensable au bon fonctionnement de l'organisme et un apport hydrique insuffisant entraîne le dysfonctionnement de nombreux organes dont le cerveau.

Notons qu'une baisse des performances physiques, intellectuelles et cognitives est constatée dès l'apparition de la soif.



L'eau en circulation continue ?


L'eau qui circule entre les cellules forme le liquide interstitiel dans lequel les cellules puisent leurs nutriments et évacuent leurs déchets.

Cette eau recueille les protéines fabriquées par les cellules, comme les hormones ou les molécules messagères et les remets en circulation.


Le liquide interstitiel est aussi le milieu où circule les cellules de notre immunité.

Ce circuit permanent de nutrition, d'échange, de mouvement des substances nécessaires à l'organisme et d'évacuation des déchets peut être comparé à la circulation continue de la sève dans les végétaux.

L'eau passe sans cesse des vaisseaux sanguins jusqu'aux espaces entre les cellules et retourne au sang via les canaux lymphatiques. Elle entre et sort des cellules. Il existe donc un flux continu à travers les membranes des cellules.




L'hydrologie par voie interne


Hydratez vous suffisamment ? La plupart des personnes ne boivent pas assez d'eau et sont donc dans un état de déshydratation chronique. Cela perturbe le bon fonctionnement de l'organisme avec pour conséquences la fatigue, les maux de têtes, douleurs articulaires, calculs rénaux....


Notre corps évacue en moyenne 2,5 litres d'eau par jour à travers nos émonctoires (foie, intestins, poumons, peau) principalement sous la forme d'urines, de selles, de transpiration et de gaz carbonique.


Quelle eau boire ?

L'eau que l'on ingère est principalement absorbée par l'intestin grêle.

En moyenne, elle se retrouve dans le sang en 5 minutes chrono et la vitesse à laquelle la réserve en eau du corps se renouvelle dépend de la quantité d'eau que nous buvons.


Il y a une notion à savoir, l'eau a une double fonction, celle de l'hydratation et celle de transport. Attention, elle n'a pas pour rôle d'apporter des minéraux.

Elle doit être la plus pure possible car je vous rappelle que l'eau apporte jusqu'aux cellules les nutriments issus de l'alimentation et évacue les déchets jusqu'aux organes émonctoires d'élimination.


« L'eau est surtout intéressante pour ce quelle emporte et non pour ce qu'elle apporte »


En effet, les minéraux contenus dans les eaux de boissons ne sont donc pas assimilables par notre organisme et ne font que surcharger les tissus, le foie et les reins si elle n’est pas consommée dans le cadre d’une cure.

Vous devrez éviter au maximum l’eau du robinet si elle n’est pas filtrée! (résidus hormonal, pesticides...).


Par exemple, si une eau est trop riche en calcium, elle augmentera le risque cardiovasculaire.


En Naturopathie, il est donc conseillé de boire une eau peu minéralisée avec un taux de résidus à sec de 50 mg/litre comme :

  • la Rosée de la reine

  • Mont Roucou

  • Montcalm

qui sont des eaux de sources avec un Ph compris entre 6,5 et 7.


L'acidité de l'eau, ou au contraire son alcalinité, agit sur les sécrétions digestives et donc sur notre Microbiote intestinal.

Si notre eau est trop alcaline au quotidien, il y aura un déséquilibre entre les sécrétions de l'estomac, du pancréas, et des intestins et favorise la fermentation digestive et donc des ballonnements.


Quand et comment boire ?

Il faut être à l'écoute de votre corps, de la sensation de soif et veiller à adapter la quantité d'eau en fonction de l'activité sportive. Je vous invite également à boire davantage lors des moments clés, c'est à dire au réveil par exemple quand votre estomac est encore vide, après les évacuations nocturnes naturelles comme la transpiration ou après le passage des premières urines ou des selles, pour ainsi remplacer et renouveler le cycle perpétuel de l'eau dans notre corps.


Il est important de boire entre les repas, au moins 30 minutes avant ou après afin de ne pas diluer les enzymes digestives et pour ne pas perturber votre digestion.


Au quotidien, il est conseillé de boire au moins 6 verres d'eau par jour.


Des applications existent comme EAU REMINDER, BOIRE DE L'EAU : TRACKER D'EAU, WATER TIME pour penser à s'hydrater !




L'hydrologie par voie externe


La température de l’eau sera importante selon l’objectif visé parce qu’elles ont toutes deux des fonctions différentes.


Le froid provoque une réaction centripète (vasoconstriction) ainsi les toxines vont solliciter les organes de sorties profond (peau, poumons, reins) qui vont recevoir les toxines venant de la périphérie.

Le froid stimule le système glandulaire, calme les tensions, les douleurs et l'inflammation.


Le chaud provoque une réaction centrifuge (vasodilatation) ainsi les toxines remontent vers la périphérie. Les acides seront éliminés par les glandes sudoripares de la peau et les colles par les glandes sébacées.

Le chaud améliore le système nerveux, purifie les toxines, améliore notre digestion.



Nous pouvons utiliser cette technique naturopathique seule comme les bains de siège froids, les bain dérivatifs ou en alterné comme la douche écossaise ou encore en sauna / hammam en fonction du but recherché.


Cette technique Naturopathique est à utiliser en fonction de votre vitalité car si vous êtes trop fatigué(e) les effets pourraient être néfastes!




Les bienfaits du bain


Que diriez-vous de prendre un peu de temps pour prendre soin de votre corps mais aussi de votre mental ?

Il est vrai qu’un bain utilise beaucoup d’eau mais je ne vous demande pas d’en prendre un tous les jours mais une fois de temps en temps.

Il est essentiel de vous accorder une pause pour votre bien-être.


  • Commencez par prendre une douche rapide pour vous nettoyer.

Ensuite, pour avoir tous les bienfaits du bain, on reste dans l’eau pendant au minimum 10 minutes jusque 20 minutes en moyenne en faisant monter la température petit à petit si besoin. Vous pouvez rester jusqu’à 30 minutes dans les périodes de gros stress.


  • Pensez à vous concentrer sur l’instant présent. Prenez conscience de ce que vous ressentez, de votre bien-être, de vos muscles qui se détendent.


Après le bain, vous pouvez vous rincer rapidement avec une eau tiède ou fraîche. Il est également important de s’accorder un temps de repos après avoir séché votre peau pour récupérer.

Prendre un bain a une action anti-stress sur notre corps et sur notre mental. Il permet de nous détendre, de nous relaxer, d'évacuer les tensions accumulées.

Veillez à prendre un bain chaud mais jamais avec une eau bouillante.

En plus de nettoyer votre peau, l’eau (tiède à chaude) va vous permettre de transpirer et ainsi d’éliminer les toxines de votre organisme grâce aux glandes sudoripares.

Attention les bains chauds seront déconseillés aux personnes ayant des problèmes de circulation sanguine. Pour les jambes lourdes ou les personnes qui ont des varices, par exemple, on conseillera plus des bains de pieds froids ou des douches fraîches.




Que mettre dans l'eau du bain


Pour une action relaxante, vous pouvez utiliser des huiles essentielles.

Les huiles essentielles ne sont pas hydrosolubles, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas solubles dans l’eau. Elles doivent donc être mélangées à une base neutre (shampoing, gel douche).

Attention, il ne faut jamais verser les huiles essentielles directement dans le bain car cela peut causer des irritations des muqueuses et des brûlures.

Avant l’utilisation des huiles essentielles, il convient de toujours faire un test cutané afin de vérifier qu’il n’y a pas d’allergie.

Les huiles essentielles ne sont pas anodines même si elles sont naturelles.

Certaines sont dermocaustiques, c’est-à-dire irritantes pour la peau.

N’hésitez pas à me demander ou à un aromathérapeute comment les utiliser.


Pour un bain relaxant, l’huile essentielle de lavande fine permet d’apaiser le mental. On peut utiliser aussi la camomille, l'orange, ylang ylang ou encore la marjolaine.

Mettre quelques gouttes d'huiles essentielles choisies dans du sel de mer, du gros sel, du sel d’epsom (1/2 tasse) ou encore des flocons d'avoine qui favorisent une détente totale des muscles et va donc nous permettre de mieux gérer le stress, les angoisses et l’anxiété.

Si vous n’avez pas de baignoire, pensez à la douche chaude, aux bains de pieds.




Pour conclure


L’hydrologie fait donc partie des techniques utilisées en Naturopathie. L’eau est indispensable à la vie.

On utilise l’eau froide, tiède ou chaude en fonction de ce que l'on recherche. L’eau nous nettoie, nous purifie, nous hydrate, nous réchauffe ou nous refroidit… C’est aussi un excellent moyen de transport qui permet d’éliminer les déchets et toxines mais permet aussi de nourrir nos cellules.

Vous comprenez maintenant pourquoi il est important de bien s’hydrater avec une eau de qualité, tout au long de la journée. Il est inutile de boire un litre et demi d’eau en une seule fois car l’eau est vite éliminée.

Il est également important d’avoir une alimentation variée et équilibrée et riche en fruits et légumes de saison. Veillez aussi à utiliser des modes de cuisson doux (vapeur) pour conserver tous les bienfaits des aliments.




Cet article vous a plu ?

Likez, partagez sur Facebook et Instagram

Abonnez-vous à ma page Facebook : https://www.facebook.com/melanieroegis.naturopathe


Pour plus de renseignements sur la Naturopathie et sur mes techniques, envoyez moi un message et/ou visitez mon site https://www.naturo-chemindevie.fr

Le Chemin de vie de Mélanie - NATUROPATHE Lille


Prenez soin de vous

Mélanie

© Tous droits réservés - Mélanie ROEGIS - 2021 - Toutes reproductions interdites

793 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout