Les conseils de Mélanie pour des repas de fêtes en pleine forme !

Dernière mise à jour : 1 avr. 2021


Pour cette fin d’année un peu chahutée, on a tous envie de profiter de nos proches autour d’une belle table et surtout d’un bon repas pour oublier cette triste période de confinement.

Le grand problème des fêtes, c’est que l’on mange trop gras, trop sucré et surtout en quantité astronomique qui rend la digestion très difficile.

Les plats qui se succèdent, les excès de protéines animales noyées dans les sauces à la crème, les bûches au beurre et tout ceci mixés à du sucre ou à de l’alcool qui provoquent des ballonnements, de la fermentation et surtout une digestion très longue.


Notre estomac n’a pas l’habitude de recevoir autant de nourriture en si peu de temps, il est en surcharge pour casser toutes ces petites protéines. Il va donc augmenter ses sucs gastriques ( acides) pour activer la digestion et va demander de l’aide auprès de ses copains le foie et le pancréas pour couper les molécules de sucres diverses et variées.

Les repas trop copieux qui durent une éternité provoquent les coups de pompes pendant les fêtes de fin d’années, car rappelons nous, la digestion nécessite beaucoup d’énergie, alors économisons la pour profiter un maximum des moments de partage.


Pour soulager l’estomac, le foie et le pancréas :


J-2 : nettoyer vos intestins : Cure de pommes sous toutes ses formes de consommations ( crue, râpée, cuite, compote) et sans sucre. Cela va favoriser le transit et nettoyer en profondeur « la tuyauterie ». Les préférer bio et de qualité bien sûr pour éviter les apports de toxines et soulager le foie, qui lui, son rôle est de filtrer et de transformer tout ça.

On peut aussi consommer des soupes de légumes non mixés riches en fibres comme les choux verts, carottes, navets, céleri, poireaux, avec une cuisson douce pour préserver les fibres, vitamines et minéraux.


J- 1: reposer votre système digestif avec une Monodiète de légumes ou de céréales complètes ( riz, quinoa…)

En effet, en ne consommant qu’un type d’aliment pendant 24h ou pendant quelques jours, le système digestif se repose en s’adaptant à la digestion d’un seul aliment et seulement quelques enzymes sont utilisées. LE FOIE voit son travail limité et s'économise de ce fait. C’est ainsi que toute l’équipe ( foie, pancréas et estomac) se relâchent avant le marathon des repas de fêtes.


Le jour J :

  • 15 à 20 minutes avant le repas, manger un peu d’ananas (riche en Bromélaine) ou de la papaye (riche en Papaine) qui sont des enzymes digestives spécialisées dans l’attaque des protéines.

  • Débutez chaque repas avec des crudités pour lancer le processus de digestion qui favorise la fabrication des enzymes et donc lancer le signal de départ de la digestion.

  • Mastiquez longuement car la digestion commence dans la bouche. Plus vous allez mâcher et mastiquer, plus vous allez broyer mécaniquement les aliments et moins votre corps aura à travailler derrière, la digestion sera plus légère.

  • Diminuez les apports en protéines animales (viandes rouges, blanches, poissons, crustacés, mais également la crème, le beurre qui sont des dérivés d'animaux.

L’excès de protéines animales à tendance à acidifier l’organisme et favorise les « fameux coup de pompes » entre les fêtes.

  • Associez les protéines animales fortes ( viandes rouges et blanches) avec des légumes riches en fibres et une petite part d’amidon comme la châtaigne, le marron ou encore la patate douce.

  • Evitez les mélanges sucrés/salés pour ne pas faire d’incompatibilités alimentaires et créer des gloubiboulga difficiles à digérer et à traiter pour notre système digestif avec des lieux de digestion différents.



Petits rappels digestion :


- Les amidons(sucre) se digèrent dans la bouche après la mastication, en milieu alcalin.

- Les protéines se digèrent en milieu acide dans l’estomac.

En mélangeant tout ca et en grosse quantité, le corps traite au fur et à mesure de l’arrivé des aliments et laisse de coté les aliments que ne se digèrent pas ensemble et provoque ainsi des fermentations et ballonnements ( gaz et nuisances olfactives).



En pratique, on peut éviter tous ces désagréments !


Quelques idées pour l’Apéritif :

Tapenade tartinée sur des rondelles de radis noir, fromages de chèvre et noix sur une feuille d’endive rouge, Olive noir ou encore mélanges de noix de cajou et d’amandes, bâtonnés de légumes trempés dans une verrine de betterave à la ciboulette….


Pour accompagner la dinde, le chapon ou encore la pintade de Noel

Privilégiez les légumes croquants, légèrement cuits à l’huile d’olive de première pression BIO, quelques marrons et une bonne sauce végétale.


Pour le dessert

L’idéal serait de le reporter au minimum 2h après le repas, pour laisser le système digestif le temps de digérer le repas principal.

Toujours pour alléger le dessert, peut être essayer des options végétaliennes, sans produits animaux ( ni œuf, ni lait), on remplace par des laits végétaux comme le lait de riz, avoine, amande, noisettes et les œufs par de agar agar ou de la banane et pour le beurre par de huile de noix de coco.


Pour les boissons

Limitez la consommation d’alcool. Le maximum devrait rester 2 verres de vin BIO, plutôt rouge pour les antioxydants qu’ils contiennent. Si vous ne pouvez pas éviter l’alcool, n’hésitez pas à prendre 2 gélules de charbon noir activé ou un verre d’eau contenant de l’argile avant la fête et avant d’aller vous coucher. A chaque verre de vin, "essayez" de boire un verre d’eau en parallèle et surtout avant d’aller vous coucher.



ATTENTION !!!!!!

Si vous prenez un traitement contraceptif ou pour l’hypertension, le charbon et l’argile inhibent l’effet, rendant le médicament obsolète. Il est recommandé de prendre le charbon ou l’argile toujours 2h avant ou après l’ingestion du médicament.

Le lendemain de repas de fêtes, peut être une Monodiète d’une journée pour laisser le temps au corps de digérer toute cette abondance d’aliments. Pensez à boire des tisanes de ROMARIN et reposez vous avec une bonne sieste accompagnée d’une bouillotte sur le flanc droit, siège de votre foie à 40°.


Avec ces petites astuces, que vos fêtes se déroulent sous la ligne du bien être. Vous débutez l’année à venir avec légèreté et dans la bonne humeur.

Au plaisir de vous accompagner !


Voir aussi

Les graines germées, source de vie !


Comprendre son microbiote intestinal



Cet article vous a plu ?

Likez, partagez sur Facebook et Instagram

Abonnez-vous à ma page Facebook : https://www.facebook.com/melanieroegis.naturopathe


Pour plus de renseignement sur la Naturopathie et sur mes techniques, envoyez moi un message et/ou visitez mon site https://www.naturo-chemindevie.fr

Le Chemin de vie de Mélanie - NATUROPATHE Lille

© Tous droits réservés - Mélanie ROEGIS - 2020 - Toutes reproductions interdites

73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout